Logo Chasnay_carrC_transparent 2
6 Rue Dufaud, 58600 Fourchambault
École Privée Sainte Bernadette
Fourchambault
 03 86 58 85 63
Logo Chasnay_carrC_transparent 2
Ecole Privée Sainte Bernadette Fourchambault
Logo Chasnay_carrC_transparent 2
Kermesse 2021
Kermesse 2021
 Une belle journée de Kermesse avec en prime le passage du tour de France devant l'école :)
Nos locaux

6 Rue Dufaud, 58600 Fourchambault
Ecole Sainte Bernadette Fourchambault

Guédelon : article rédigé par les élèves de CE2

Guédelon : article rédigé par les élèves de CE2
Nous avons passé une bonne journée à Guédelon, le matin nous avons fait un jeu de piste où on a découvert les métiers suivants :

Atelier des couleurs
Pour teindre les vêtements, on a besoin d’eau et de plantes, un peu comme du thé.
Presque toutes les couleurs sont créées. Le blanc tâche et se salit vite, il était utilisé uniquement pour les sous-vêtements. Et le noir est encore très compliqué à faire (mais la dame continue d’essayer).
Concernant la peinture des objets, des meubles et des murs, il faut de l’argile, de la terre, du charbon, des cailloux ou des pierres qu’on cassait pour obtenir de la poudre.
La terre était filtrée avec de l’eau dans un tamis pour enlever les impuretés, et les pierres étaient écrasées dans un mortier.
Pour que cela tienne, on utilisait de la colle. Cette colle était faite à partir d’œuf, du collagène contenu dans les parchemins, du miel, de la peau d’animaux, de la résine de cerisier.
Les pinceaux étaient fabriqués en poils de cochon, de blaireau, d’âne, de sanglier.
Le cordier
Le cordier fabrique des cordes.
Il a besoin des tiges de la plante : notamment celle des orties.
Il commence par enlever les feuilles, puis fait tremper la tige obtenue dans l’eau chaude, elle sèche ensuite pendant 3-4 jours, il met la tige dans le broyeur pour finir afin de casser l’intérieur et ne garder que la peau.
Le cordier utilise deux machines pour fabriquer une corde solide à 8 brins.
Pour cela il prend 8 ficelles, qu’il passe dans 4 crochets. Il tourne la manivelle pour rassembler 2 cordes entre elles. Il finit avec un toupin pour rassembler les 4 cordes restantes en une seule corde.
Pour faire le nœud, il utilise un épissoir (grosse aiguille en bois) : il fait un trou dans la corde afin de faire une boucle, qu’il pourra utiliser pour tenir un chien en laisse, ou une chèvre par exemple.
Les cordes peuvent avoir 8, 24, 32 brins,….
Le tavaillonneur
Le tavaillonneur utilise du chêne afin de fabriquer des tuiles en bois.
Il prend un maillet en bois et un départoir pour fendre le bois en demi.
Il continue pour obtenir des plats (tuiles en bois) mesurant entre 1 et 5cm de large. Ces tuiles solides peuvent durer de 50 à 100 ans.
Les tuileries
Les tuiles sont faites avec de l’argile (qu’on trouve sur place), qu’on met dans le moule en forme de cadre.
Puis les tuiles d’argile sont démoulées, puis elles sont mises dans le four à 1100°C pendant 12 à 14h. Et elles sèchent et refroidissent pendant 3-4 jours.
Après ce jeu de piste, nous avions faim et avons pique-niquer tous ensemble.
L’après-midi, nous nous sommes répartis en équipe et avons visiter librement le château.
On a beaucoup rigolé et passé une bonne journée tous ensemble !