Logo Chasnay_carrC_transparent 2
6 Rue Dufaud, 58600 Fourchambault
École Privée Sainte Bernadette
Fourchambault
 03 86 58 85 63
Logo Chasnay_carrC_transparent 2
Ecole Privée Sainte Bernadette Fourchambault
Logo Chasnay_carrC_transparent 2
Nos locaux

6 Rue Dufaud, 58600 Fourchambault
Ecole Sainte Bernadette Fourchambault

Gaspillage alimentaire et compostage

Un intervenant de l’ADN est venu en classe à deux reprises pour nous parler du gaspillage alimentaire et du compostage.

Le Gaspillage alimentaire :
Tout d’abord une petite présentation de l’agglomération, où l’on retrouve les 12 camions nécessaires au ramassage des ordures ménagères, avec à son bord un conducteur et un ou deux ripeurs.

Les élèves ont réfléchi à « qu’est-ce qui devient déchet ? » : et on s’est rendu compte que tout peut devenir déchet :
- ceux que l’on recycle (le jaune : les bouteilles plastiques sont transformées en arrosoir)
- ceux que l’on incinère à Fourchambault (le noir)
- ceux que l’on donne aux poules ou dans le composteur si on a.

Puis les élèves ont été amené à se demander « quand gaspillons-nous la nourriture ? » :
- lorsqu’on a trop cuisiné (les pâtes)
- la date de péremption est dépassée
- on commence quelque chose et on ne finit pas.

Et lorsqu’on compare avec les chiffres donnés, on s’aperçoit qu’on doit faire attention :
- 10 millions de tonnes de déchets par an, soit 3kgs par personne et par semaine
- 1 personne sur 10 a du mal à se nourrir (saute un repas ou ne mange pas suffisamment)

Grâce à tout ceci, les élèves ont pu proposer des solutions pour lutter contre le gaspillage :
- donner aux animaux (poules, chiens, lapins,…)
- mettre dans un composteur
- cuisiner des quantités adaptées
- faire attention aux dates
- cuisiner les restes


Le compostage :
Composter permet de réduire les déchets alimentaires, ainsi que les déchets verts. De plus, cela permet de produire son propre compost et cela gratuitement, il permettra également de lutter contre l’appauvrissement de la terre.

Nous avons vu également tout ce qu’on pouvait mettre dedans :
- la matière humide : épluchures, fruits,…
- la matière sèche : feuilles mortes, brindilles,…

Et pour finir nous avons été voir le composteur de l’école pour voir de nos propres yeux.

Une élève a conclu que le composteur était végétarien !